Lexique

 

Adoubement : cérémonie au cours de laquelle, un écuyer était armé chevalier et recevait son équipement et ses armes.

Agitateur : instrument servant à remuer des mélanges liquides.

Aire : surface plane préparée pour battre les récoltes afin de détacher les grains de l'épi.

Alleux : terres appartenant à des paysans, et pour lesquelles ils ne payent aucune redevance.

Araire : instrument en bois servant à travailler le sol de façon superficielle.

Assolement : action d'alterner les cultures d'un champ chaque année pour éviter l'épuisement de la terre.

Banalités : droits payés pour utiliser le moulin, le pressoir et le four à pain que le seigneur a fait construire et que lui seul a les moyens d'entretenir.

Boulin : trou dans un mur permettant de fixer un échafaudage.

Cage d'écureuil : Appareil de levage permettant de hisser les grosses pierres.

Chapiteau : pierre taillée et sculptée située au sommet d'une colonne.

Chaume : paille de blé ou de seigle, ou encore tiges de roseaux, servant à couvrir le toit des maisons.

Colée (de col) : le coup donné sur l'épaule ou sur la nuque du futur chevalier lors de la cérémonie de l'adoubement.

Convives : personnes participant à un repas.

Courtil : jardin clos où l'on fait pousser les légumes.

Dîme : redevance en nature payée au clergé. Elle correspond à un dixième de la récolte.

Ecumoire : ustensile de cuisine formé d’un disque mince légèrement incurvé, percé de trous et muni d’un long manche, servant à écumer.

Ecuyer : futur chevalier qui accompagne son parrain en lui portant son bouclier (ou écu).

Égoïne : scie à main sans monture, munie d’une poignée.

Eperon : pièce de métal, fixée au talon du cavalier et terminé par une roue à pointes, pour piquer les flancs du cheval.

Feutrine : tissu de laine feutré, léger mais de bonne tenue.

Haubert : large tunique de mailles et de fer portée au Moyen Age par les hommes d’armes.

Heaume : casque cylindrique ou pointu, couvrant la tête et le visage, et muni d’une ouverture pour les yeux. Il était porté par les hommes d’armes au Moyen Age.

Hérétique : celui qui soutient une doctrine contraire à l'enseignement de l'Eglise et condamnée par elle.

Herse : grille armée de pointes, à l'entrée d'un château, qui pouvait être abaissée pour en défendre l'accès.

Hourd : construction en bois des fortifications médiévales, élevée au sommet d'une tour pour surplomber l'assaillant et protéger les défenseurs.

Inquisition : tribunal créé par le pape pour juger les hérétiques.

Jachère : terre au repos, non cultivée pour qu'elle reconstitue ses éléments fertilisants.

Latrines : lieux d’aisances (ancêtre de nos toilettes).

Luth : instrument de musique à cordes pincées, à caisse bombée, dont le haut du manche forme un angle droit.

Manoeuvres : les aides travaillant sur un chantier.

Mortier (1) : mélange de ciment et de chaux, de sable et d’eau, utilisé en construction comme matériau de liaison.

Mortier (2) : récipient aux parois épaisses utiliser pour broyer, au moyen d’un pilon, les épices ou les grains.

Natte : tissu de paille ou de joncs entrelacés.

Page : jeune noble placé auprès d’un souverain, d’un seigneur, pour faire le service d’honneur et apprendre le métier des armes.

Paillasse : grand sac rembourré de paille et servant de matelas.

Pilon : instrument servant à tasser ou à écraser.

Poix : mélange mou et visqueux fabriqué à base de résine.

Rebec : instrument médiéval à trois cordes et à archet.

Reconquista : la reconquête de l'Espagne musulmane par les chrétiens.

Redevances : ensemble des taxes que le paysan doit au seigneur.

Relique : un morceau du corps d'un saint ou un objet lui ayant appartenu.

Sape : boyau, galerie creusée sous une construction, une fortification, pour la faire s’écrouler.

Soude : plante des terrains côtiers dont on tirait autrefois le carbonate de sodium.

Taille : la taille apparaît après 1050. C'est une redevance en argent due au seigneur en échange de sa protection.

Tournebroche : jeune garçon qui devait tourner la broche sur laquelle cuisait la viande ; on l'appelait aussi jeune marmiton.

Vilebrequin : outil à main pour le perçage du bois, constitué d’une pièce métallique quatre fois coudée munie d’un mandrin.

Vielle : instrument de musique ancien et populaire, à touches et cordes frottées par une roue.

Viole : instrument de musique à archet, monté de trois ou quatre cordes (viole de bras) ou de six ou sept cordes (viole de gambe, tenue entre les genoux). Ancêtre du violon et du violoncelle.